comment choisir un chiot

Comment choisir le bon chiot ?

Bien que tous les chiots soient incroyablement mignons, tous ne conviennent pas à votre style de vie. Avec la recherche et la préparation appropriées, vous pouvez trouver un chien qui sera parfait pour votre famille. La décision d’adopter est beaucoup trop importante pour être basée sur des détails physiques.

L’incroyable diversité des races, des besoins d’exercice et des tempéraments fait qu’il est impératif que vous fassiez le bon choix. Tous les chiots deviennent adultes, donc choisir un chien qui correspond à votre style de vie est la meilleure façon de s’assurer que votre décision ne se terminera pas par des regrets. Après avoir pris le temps de faire des recherches et de comparer les races de chiens, vous aurez une meilleure idée des chiots qui sont susceptibles de grandir pour devenir le chien que vous attendez : chien de compagnie uniquement, chien pour faire du sport, chien pour aller nager etc

Renseignez-vous sur les races

Si vous êtes curieux au sujet de différentes races, commencez par chercher un livre qui fournit une vue d’ensemble des races ou passer en revue les races sur les sites web spécialisés en la matière.

Demandez à des experts de partager leur point de vue sur les races qui vous intéressent. Les vétérinaires travaillent tous les jours avec différentes races et ont un vaste aperçu de celles qui conviennent à votre mode de vie. Les dresseurs de chiens sont une autre excellente source d’information sur les besoins et les comportements associés aux différentes races.

Tenir compte de la race, de la taille et des besoins du chien

Bien que les Grands Danois adorent les câlins, ils deviennent rapidement trop grands pour s’asseoir sur vos genoux et peuvent déplacer une chaise d’un simple coup de queue. En raison de ses petites pattes, un teckel aura du mal à vous suivre lors d’un jogging. Il est important de considérer comment un chiot s’adaptera à votre style de vie lorsqu’il deviendra adulte.

Les besoins en matière de toilettage et d’exercice devraient être un autre élément essentiel de votre décision. Les chiens du groupe bergers ont généralement besoin de beaucoup d’exercice et d’attention. D’autres races, comme les chiens à poils très longs, ont des besoins de toilettage assez importants ce qui est un réel budget à prévoir dès le départ.

Durant vos recherches, vous constaterez que certaines races sont prédisposées à certains problèmes de santé, comme la dysplasie de la hanche. Les chiens de races croisées peuvent être moins susceptibles d’avoir ce genre de problèmes que les chiens de race pure, mais ce n’est pas toujours le cas. Si vous envisagez une race en particulier, demandez à votre vétérinaire quelles conditions médicales vous devriez connaître.

Effectuer une vérification des antécédents

Trouver un éleveur ou un refuge digne de confiance est essentiel pour trouver un chiot en bonne santé et bien socialisé. Si vous recherchez un chien de race pure, demandez à votre vétérinaire ou à votre club de race locale de vous indiquer la bonne direction. Les organisations de sauvetage spécifiques à une race sont également une excellente source d’adoption d’un chien de pure race.

Si possible, vous devrez rencontrer les parents et les frères et sœurs du chiot et voir les conditions d’élevage. Il vaut la peine de prendre le temps et les efforts nécessaires pour connaître les antécédents de votre chiot et confirmer qu’il vient d’un environnement sain.

En ce qui concerne les chiots d’animalerie, il est souvent impossible de vérifier les parents ou les antécédents d’un chiot en particulier. Malheureusement, un pourcentage des chiens dans les vitrines des animaleries proviennent d’usines à chiots. Nous vous déconseillons fortement d’acheter un chien dans une animalerie.

L’adoption d’un chiot de refuge peut être extrêmement enrichissante, bien qu’il puisse être impossible d’en apprendre beaucoup sur les antécédents du chiot. Mais ces types d’organisations offrent généralement d’autres avantages importants, comme les dépistages médicaux, l’implantation d’une puce électronique et les vaccins et la stérilisation.

Sachez ce qu’il faut rechercher

Il est important de faire examiner votre chiot par un vétérinaire le plus tôt possible. Idéalement, cela devrait être fait avant que vous ne rameniez votre nouveau membre de la famille à la maison pour la première fois. Heureusement, les éleveurs, les refuges et les associations fournissent souvent des documents attestant que votre chiot a été examiné par un vétérinaire, traité contre les parasites et qu’il a reçu au moins une série de vaccins. Voici quelques points à vérifier lorsque vous rencontrez votre chiot :

  • Assurez-vous que votre chiot a l’air alerte et conscient, et non léthargique.
  • Vérifiez s’il y a un peu de graisse autour de la cage thoracique de votre chiot. Il devrait être bien nourri.
  • Inspectez son pelage. Il ne devrait pas y avoir de plaques sans poil ou de peau sèche.
  • Surveillez la promenade de votre chiot. Un chiot en bonne santé devrait marcher et courir normalement, sans boiter.
  • Vérifiez les yeux, les oreilles et le nez. Ils doivent être relativement propres et sans rejets.
  • Lancez un jouet ou une balle. Ses yeux devraient suivre le jouet.
  • Surveillez la toux, les éternuements ou la difficulté à respirer. Il peut s’agir de signes de maladie comme la toux du chenil.
  • Tapez dans vos mains. Votre chiot devrait se tourner pour vous regarder lorsque vous faites un grand bruit derrière lui.

Observez la personnalité de votre chiot

Choisir un chiot avec un bon tempérament peut aider à assurer une vie de bonheur et d’amitié. En sachant ce qu’il faut rechercher et en portant une attention particulière, vous pouvez apprendre beaucoup de choses sur le tempérament de votre chiot au cours d’une courte visite.

  • Observez votre chiot pendant qu’il joue avec ses compagnons de portée. C’est une bonne façon de déterminer comment votre chiot peut s’entendre avec d’autres chiens plus tard dans sa vie. Un chiot qui montre un intérêt sain pour le jeu, mais qui se détend lorsqu’une portée aboie, aura plus de chances de bien se socialiser avec d’autres chiens.
  • Mesurez la façon dont votre chiot interagit avec les gens. Idéalement, vous pourrez l’observer lorsqu’il rencontre des personnes d’âges et de sexes différents. Les chiots devraient être curieux et s’intéresser aux gens. Un chiot qui se cache ou urine dans la peur peut être mal socialisé et difficile à éduquer.
  • Faites rouler votre chiot sur son dos pendant une minute. Les chiots qui luttent excessivement ou qui deviennent agressifs peuvent avoir des problèmes de dominance. Un chiot bien équilibré peut se tortiller un peu mais finira par se détendre et devenir soumis.
  • Tenez votre chiot, en touchant ses oreilles, sa bouche et ses pattes. Les chiots devraient être à l’aise avec le fait d’être manipulés. Si votre chiot devient agressif ou tente de s’enfuir, il n’est peut-être pas le genre de chien qui aime s’allonger avec vous sur le canapé ou vous permettre de lui couper les ongles.

Ce ne sont là que quelques-uns des indicateurs qui peuvent vous aider à déterminer si un chiot en particulier vous convient.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *